Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.03.2011 10h38
Hermès annonce une rentabilité record de 27,8% en 2010

La maison de luxe française Hermès a annoncé vendredi une rentabilité record de 27,8% en 2010, s'engageant à poursuivre ses investissements dans le développement de son réseau de distribution.

Le sellier français a dégagé, en 2010, un chiffre d'affaires de 2.400,8 millions d'euros, en hausse de 25,4%, et un résultat opérationnel de 668,2 millions d'euros, en progression de 44,3%.

Le résultat net consolidé du groupe français s'est établi à 421, 7 millions d'euros contre 288,8 millions d'euros en 2009. Et son résultat net par action a progressé de 46% par rapport à 2009.

Hermès a confirmé que sa rentabilité opérationnelle avait gagné 3,6 points et atteint 27,8% des ventes, soit la meilleure performance enregistrée par le groupe depuis son introduction en bourse en 1993.

Les ventes en Europe, en Asie et en Amérique ont respectivement cru de 18%, de 19% et de 24%. La croissance de la zone Asie a été amplifiée par le fort développement de la Chine continentale, Macao et Hong-Kong. L'extension du réseau s'est poursuivie avec l'ouverture de dix nouvelles succursales, dont quatre en Chine.

"Ces résultats reflètent la qualité de notre modèle d'entreprise et l'efficacité des collaborateurs qui le mettent en oeuvre", a déclaré Patrick Thomas, gérant de la maison de luxe.

Le grouep Hermès a souligné que sa stratégie à long terme sera toujours basée sur la maîtrise des savoir-faire et le contrôle du réseau de distribution.

En 2011, le sellier français compte poursuivre ses investissements dans le développement de son réseau de distribution, avec l'ouverture de treize succursales, ainsi que les recrutements pour faire face au fort développement du groupe.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Arrivée à Beijing de la première délégation de la CCPPC
La Chine envoie des transporteurs militaires pour rapatrier ses ressortissants en Libye
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...
Les risques qui menacent la Chine sont à prendre au sérieux
Le nouveau statut de deuxième puissance économique mondiale doit inciter la Chine à la prudence