Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.03.2011 08h50
Soudan : Paris appelle à un règlement pacifique du problème d'Abyei

La France a déploré lundi les affrontements meurtriers survenus récemment dans la région d'Abyei, riche en pétrole et disputée par le Nord-Soudan et le Sud-Soudan, et appelé toutes les parties prenantes à s'abstenir de toute violence.

"Nous déplorons les affrontements de ces derniers jours dans la région d'Abyei qui ont fait de nombreuses victimes. Nous appelons chaque partie à s'abstenir de toute violence qui pourrait attiser les tensions, en particulier dans cette période délicate des migrations saisonnières", a indiqué le ministère français des Affaires étrangères dans une déclaration.

Selon les chiffres de jeudi dernier, au moins 93 personnes ont péri dans les affrontements qui ont repris entre la tribu arabe des Mesiria et l'Armée populaire de libération du Soudan (SPLA) dans la région d'Abyei. Le Conseil de sécurité de L'ONU s'est déclaré ensuite "préoccupé" par le regain de la violence dans la région, en appelant toutes les parties à "la retenue" et à "la poursuite du dialogue politique".

La France encourage les autorités de Khartoum et Djouba à "faire pression sur les parties pour faire cesser les combats et favoriser un règlement rapide et pacifique de la crise", et salue le travail de médiation entamé par le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies et la décision de la MINUS (Mission préparatoire des Nations Unies au Soudan) de renforcer sa présence dans la région, ajoute la déclaration.

"Nous souhaitons que la MINUS utilise pleinement ses capacités et les possibilités offertes par son mandat, pour faire cesser ces affrontements et assurer la sécurité des civils", a poursuivi la déclaration.

Les autorités françaises appellent à un règlement durable et pacifique de la question d'Abyei et soutiennent les efforts du panel de haut niveau présidé par M. Thabo Mbeki pour faire avancer les discussions, a conclu la déclaration.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des dirigeants chinois appellent à se préparer à surmonter des difficultés et des risques
Hu Jintao appelle au maintien de la stabilité et à la réalisation de la réforme au Tibet
Priorité à la prospérité de la population
L'augmentation du budget de l'armée chinoise est irréprochable
En fin de compte, qui menace vraiment qui ?
Réactions des différents pays, face à la position de la Chine, en tant que 2e économie mondiale
La responsabilité ne pèse pas sur la Chine...