Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.03.2011 16h09
Turquie : le ministre des Affaires étrangères critique les murs de visas européens

Le ministre turc des Affaires étrangères, Ahmet Davutoglu, a accusé lundi l'Union européenne de ne pas trouver de compromis sur la levée des barrières que représentent les visas européens pour les citoyens turcs.

Devant un panel lors du Sommet des leaders du changement 2011 organisé lundi à Istanbul, M. Davutoglu a déclaré d'un ton tranchant que l'Europe « construisait un mur de visas à Edirne », ville située au nord-ouest du pays, à la frontière avec la Grèce et la Bulgarie.

M. Davutoglu a indiqué s'être récemment assis avec les officiels de l'UE pour discuter de leur vision.

« Nous leur avons demandé s'ils voulaient passer ces temps historiques avec ou sans nous », a-t-il indiqué, ajoutant que la Turquie ne veut que les mêmes considérations que l'UE était prête à accorder aux pays des Balkans.

Le ministre des Affaires étrangères a souligné que la vision de la Turquie est celle d'un Turc, au volant de son véhicule, traversant les Balkans jusqu'à Londres sans visas, ou via la Syrie, les territoires palestiniens et jusqu'au Maroc, ou via l' Azerbaïdjan et l'Asie centrale jusqu'à Beijing.

M. Davutoglu s'est plaint à diverses occasions des « murs de visas » européens et « des doubles standards » contre la Turquie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Séisme/Japon : arrivée dans la zone sinistrée de l'équipe de sauvetage chinoise
Les PDG d'entreprises multinationales en Chine se disent prêts à profiter des opportunités du 12e plan quinquennal
Que penser de l'accident nucléaire au Japon ?
Quels avantages le 12e plan quinquennal pourra-t-il apporter aux habitants ?
Pourquoi la situation agitée au Moyen-Orient a-t-elle connu un développement si rapide?
On ne construira pas l'équité sociale avec des troubles
Priorité à la prospérité de la population