Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.03.2011 16h58
Le président indonésien plaide pour un cessez-le-feu immédiat en Libye

Le président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono a appelé mardi à la conclusion d'un cessez-le-feu immédiat en Libye ainsi qu'au déploiement de troupes de maintien de la paix des Nations Unies dans le pays.

L'Indonésie souhaite se joindre à cette force multinationale, a affirmé le président.

Le président indonésien Yudhoyono a tenu ces propos suite aux frappes aériennes conduites par la force multinationale contre la Libye depuis le 20 mars, qui ont fait plus de 100 morts, des civils pour la majorité.

"L'Indonésie appelle les Nations Unies et la communauté internationale à réaliser qu'il est urgent de conclure un cessez-le-feu dont les clauses se conformeraient aux termes de la résolution 1973 de l'ONU", a indiqué le président Yudhoyono lors d'une conférence de presse tenue dans le Palais d'Etat.

Le président indonésien avait déjà, par l'intermédiaire d'un message lui étant nommément adressé, appelé le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon à prendre des mesures destinées à mettre un terme aux violences dont la Libye est le théâtre ainsi qu'à assurer la protection des civils.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?