Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 30.03.2011 13h57
Jimmy Carter souhaite aider à améliorer les relations américano-cubaines

L'ancien président américain Jimmy Carter, actuellement en visite à Cuba, a déclaré mardi qu'il souhaitait participer à l'amélioration des relations américano-cubaines.

M. Carter, en visite privée à Cuba, a fait savoir lors d'un point de presse qu'il s'était entretenu avec les dirigeants cubains de l'affaire du citoyen américain Alan Gross emprisonné à Cuba.

M. Gross a été condamné à 15 ans de prison au début du mois pour des "activités allant à l'encontre de l'indépendance ou de l'intégrité territoriale de l'Etat".

M. Carter a indiqué que le but principal de sa visite était d'améliorer les relations bilatérales et de visiter les sites hébergeant des programmes sociaux, et non d'essayer de convaincre les autorités cubaines de libérer M. Gross.

M. Gross, âgé de 61 ans, est un technicien travaillant pour une entreprise de télécommunications sous-traitée par le département d'Etat américain. Il a été arrêté pour avoir fourni un accès Internet illégal à des dissidents cubains puis inculpé d'espionnage. Des accusations rejetées par Washington.

M. Carter a visité mardi un couvent où les autorités cubaines sont en train de développer un programme social impliquant des centaines de bénévoles. Il devrait également rencontrer le dirigeant cubain Raul Castro.

M. Carter avait visité Cuba en 2002 et mis en place de nombreux programmes de développement social dans le cadre de son fondation, le centre Carter.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Les investissements chinois directs sont bienvenus aux Etats-Unis
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie
Pourquoi la France s'est-elle portée à l'avant-garde contre Kadhafi ?