Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.04.2011 09h33
Crash d'un avion de l'ONU à Kinshasa : un survivant et 32 morts

Il y a un seul survivant et 32 morts lorsqu'un avion des Nations Unies, qui avait à son bord 29 passagers et 4 membres d'équipage, s'est écrasé lundi au cours de son atterrissage à l'aéroport civil de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC).

"Nous pouvons confirmer qu'il y a un seul survivant sur les 33 personnes à bord de l'avion", a dit le porte-parole adjoint du Secrétaire général de l'ONU, Fahran Haq.

L'avion faisait la liaison entre la ville de Kisangani (nord- est), et Kinshasa, a précisé Pellet Kipela Mondo, le rédacteur-en- chef adjoint de Radio Okapi, qui est co-gérée par la Mission des Nations Unies en RDC (MONUSCO).

La MONUSCO a précisé dans un communiqué que l'avion s'est écrasé en début d'après-midi à l'aéroport de Kinshasa N'Djili. Parmi les personnes à bord de l'avion se trouvaient des employés de l'ONU mais aussi d'autres organisations.

"Des équipes médicales de secours ont été dépêchées immédiatement sur les lieux. Une équipe d'urgence a été mise sur pied pour recueillir de plus amples informations qui seront communiquées ultérieurement", ajoute le communiqué.

L'avion s'est écrasé alors que des pluies torrentielles s'abattaient sur Kinshasa à ce moment-là.

Le Conseil de sécurité a exprimé sa profonde tristesse et a présenté ses condoléances aux familles des victimes, a déclaré la présidence du Conseil de sécurité pour le mois d'avril, qui est occupée par la Colombie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Début de l'élection présidentielle au Kazakhstan
La Chine et l'Allemagne lanceront des consultations intergouvernementales
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet
Où en est la situation chinoise de contrôle du tabac?
Les attaques contre la Libye cachent des raisons politiques derrière
Les attaques sur la Libye pourraient conduire à l'anarchie