Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 07.04.2011 16h50
Syrie : les enseignantes voilées autorisées à reprendre leur travail

La Syrie a permis aux enseignantes musulmanes, qui portent le niqab et qui ont été renvoyées du secteur éducatif, de travailler de nouveau, a rapporté mercredi l'agence de presse syrienne SANA.

Le niqab, robe noire couvrant le corps de la femme de la tête aux pieds avec une « fenêtre » étroite au niveau des yeux, n'est pas répandu en Syrie, bien qu'il soit devenu plus commun depuis quelques temps.

Ali Saad, ministre de l'Education au sein du gouvernement syrien par intérim, a déclaré que le ministère discutera de toute nouvelle demande formulée par toute enseignante souhaitant retrouver son poste.

Les enseignantes, qui « se sont engagées à respecter les exigences du système éducatif », ont pu retrouver leur emploi, a-t- il expliqué.

En juillet 2010, les autorités syriennes avaient renvoyé 1200 enseignantes portant le niqab pour tenter de maintenir l'identité séculaire de la Syrie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine augmente les prix de l'essence et du gas-oil à partir du jeudi
La surcharge de travail et le manque de personnel responsables de morts dans la police chinoise
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye
Comment la Chine peut-elle améliorer l'image de son industrie?
Les pays occidentaux devraient rejeter leur idée de dominer le monde
Venez voir par vous-même ce qu'est le vrai Tibet