Nouvelles bilingues/Edition du week-end/Notre site/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.04.2011 09h08
TEPCO installe un mur et une barrière d'acier pour empêcher la contamination de l'océan Pacifique

Tokyo Electric Power Co. (Tepco), l'opérateur de la centrale nucléaire numéro 1 de Fukushima, paralysée par le séisme survenu le 11 mars, a commencé samedi la construction d'un mur et d'une barrière en acier, en vue d'empêcher davantage d'eau contaminée de se déverser dans l'océan Pacifique.

Tepco projette de colmater une entrée connectée au réacteur N°2 du complexe à l'aide de sept plaques d'acier et d'une barrière ressemblant à rideau d'une largeur de 120 mètres, proche de l'entrée et en deux autres endroits, selon Kyodo News.

Par ailleurs, Tepco a également libéré 9 000 tonnes d'eau faiblement radioactive dans l'océan Pacifique. La compagnie a affirmé que la quantité gigantesque d'eau présente sur le site avait entravé les opérations destinées à reprendre le contrôle du complexe en crise.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine lance son 8e satellite pour son réseau de navigation international
La Chine s'engage à garantir la transparence des informations lors des urgences environnementales
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique
Nicolas Sarkozy cherche à atténuer le rôle de la France dans la guerre contre la Libye
La Boîte de Pandore a été ouverte en Libye