Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.04.2011 09h10
La Pologne n'abandonnera pas son programme nucléaire

La Pologne n'abandonnera pas son programme nucléaire, a déclaré mardi le commissaire du gouvernement polognais à l'Industrie de l'énergie nucléaire Hanna Trojanowska lors d'une conférence tenue à Varsovie.

La conférence a rassemblé les coopérateurs de l'entreprise américaine Westinghouse à Varsovie. Le sujet principal des discussions était l'impact de la crise de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon sur les affaires nucléaires.

La Westinghouse, ainsi que l'entreprise américano-japonaise GE-Hitachi et le groupe français Areva, sont des fournisseurs potentiels de technologie nucléaire à la première centrale nucléaire de la Pologne.

L'accident de Fukushima au Japon menace de stopper le développement de l'industrie nucléaire. "Je veux déclarer que nous n'allons pas abandonner notre programme nucléaire", a affirmé M. Trojanowska, cité par l'agence de presse polognaise PAP.

Le fonctionnement réussi depuis 50 ans des centrales nucléaires dans le monde prouve que l'énergie nucléaire est un choix raisonnable. "La mise en oeuvre du programme nucléaire en Pologne est un élément important de la diversification de nos sources énergétiques", a ajouté le responsable.

Selon un plan présenté par le gouvernement, les premier réacteur de la première centrale nucléaire en Pologne serait opérationnel en 2020. Deux autres centrales nucléaires seraient construites d'ici 2030 avec chacune une capacité d'environ 3.000 MW.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Le vice-président chinois appelle à la stabilité en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique