Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.04.2011 09h12
L'UE attend une action forte et claire de la Tunisie face à l'immigration clandestine (Barroso)

« Nous attendons de la Tunisie une action forte et claire en acceptant la réadmission de ses ressortissants qui se trouvent de manière irrégulière en Europe », a annoncé le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso.

A l'issue de l'entretien qu'il a eu, mardi, au palais du gouvernement à la Kasbah (Tunis), avec le Premier ministre du gouvernement provisoire, Béji Caïd Essesbi, le président de la Commission européenne a évoqué la question de l'immigration illégale en l'identifiant par un défi commun et une responsabilité partagée.

« L'engagement de la Tunisie en matière de lutte contre l' immigration clandestine est crucial pour la suite de la coopération tuniso-européenne », a-t-il affirmé.

Il a, par ailleurs ajouté que l'immigration illégale n'est pas la solution pour les défis économiques de la Tunisie. La solution de long terme est le développement économique et social qui se base sur les talents et l'énergie des Tunisiens.

«L' Europe de sa part, est prête d'aider la Tunisie avec des moyens supplémentaires à condition que les autorités tunisiennes s'engagent d'avantage » a-t-il précisé.

De son côté, le remier ministre du gouvernement provisoire, Béji Caïd Essebsi s'est félicité du soutien et de la coopération de l'Europe aux efforts de la Tunisie en matière économique et sociale en affirmant que le gouvernement provisoire est attentif et responsable de ses engagements se rapportant à l'immigration illégale.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Le vice-président chinois appelle à la stabilité en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique