Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.04.2011 13h23
Les attaques contre le personnel de l'ONU ont triplé en 10 ans

Les attaques contre le personnel des Nations Unies déployé dans le monde ont triplé en 10 ans, entraînant la mort de plus de 100 personnes chaque année, essentiellement dans les zones de conflit où le niveau de violence a considérablement augmenté, à l'instar de l'Afghanistan, du Pakistan et de la Somalie, selon un rapport de l'ONU intitulé "Rester et livrer".

Aujourd'hui, certains environnements où les travailleurs humanitaires évoluent sont "les plus volatiles et les moins sécurisés de la planète", a souligné la Secrétaire générale adjointe des Nations Unies aux affaires humanitaires, Valerie Amos.

Elle a mis en avant les grandes lignes du rapport, notamment le fait que l'accroissement de l'insécurité complique considérablement l'accès aux populations dans le besoin.

Dans le contexte actuel d'insécurité grandissante, le rapport montre l'importance cruciale des efforts déployés pour bâtir et maintenir une relation de confiance avec la population locale, estimant qu'ils sont la clé de la gestion des risques.

Présent également pour le lancement de l'étude, l'ancien Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU, Jan Egeland, a lui estimé que "les organisations humanitaires doivent être autorisées à atteindre efficacement toutes les parties".

Pas question, selon lui, de laisser la tendance actuelle à " politiser et militariser" l'acheminement de l'aide humanitaire se poursuivre, sans prendre le risque de compromettre la neutralité des ces opérations légitimes et de mettre le personnel en danger.







Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Le vice-président chinois appelle à la stabilité en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique