Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 14.04.2011 13h29
Un navire câblier affrété pour retrouver les débris du vol Rio-Paris

Le Bureau Enquêtes et Analyses (BEA) de la France a signé un contrat d'affrètement du navire câblier Ile de Sein de l'Alcatel-Lucent et Louis Dreyfus Armateurs (LDA) pour retrouver les débris du vol Rio-Paris, indique un communiqué de LDA parvenu mercredi à l'agence Xinhua (Chine Nouvelle).

Le navire dirigera la mission à venir qui fait partie de la cinquième phase des opérations maritimes relative à l'enquête sur l'accident du vol d'Air France AF447 Rio de Janeiro-Paris survenu le 1er juin 2009.

L'objet de cette campagne est de rechercher les enregistreurs de vol, dits "boîtes noires", et de relever des éléments de l'épave abîmée en mer et repérée par 3.900 mètres de fond, annonce le communiqué.

L'Ile de Sein, qui doit arriver en début de semaine aux Canaries pour procéder à l'embarquement des matériels nécessaires à cette mission, est un navire spécialisé dans la pose et la maintenance de câbles sous-marins. Il est idéalement adapté à ce type de mission de recherche et de relevage d'épaves.

Extrêmement puissant et équipé d'un positionnement dynamique (assisté par GPS), il est capable de conserver sa position en un point donné dans des conditions de mer formée (1m près jusqu'à force 7).

Un Airbus A330-203 d'Air France s'était écrasé dans l'océan Atlantique au large du Brésil le 1er juin 2009, l'accident avait fait 228 morts.





Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le PM chinois s'entretient au téléphone avec le PM japonais sur les relations bilatérales et la situation depuis le séisme
Le vice-président chinois appelle à la stabilité en Asie de l'Ouest et en Afrique du Nord
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident
Les chiffres des dépenses de sécurité publique de la Chine déformés par les médias étrangers
La Chine et l'Inde, moteurs de la croissance asiatique