Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.04.2011 08h58
Le leader cubain propose de limiter les mandats des officiels du parti et du gouvernement

Le président cubain Raul Castro a proposé samedi de limiter les mandats des officiels du gouvernement et du parti communiste, afin que ceux-ci ne puissent plus exercer leur fonction pendant plus de 10 années consécutives.

Raul Castro a présenté cette réforme lors du sixième congrès du parti communiste cubain, qui s'est ouvert samedi à La Havane.

"Nous sommes arrivés à cette conclusion, il est conseillé de se limiter à un maximum de deux mandats de cinq années, en fonction des performances des états clés et des positions politiques. C'est possible et nécessaire au vue des circonstances actuelles" a-t-il lancé à près de 1 000 délégués venus assister à la session d'ouverture du congrès.

Il a insisté sur la nécessité de rajeunir le gouvernement et la direction du parti "depuis la base jusqu'aux camarades qui détiennent les responsabilités premières, sans oublier le président actuel du Conseil d'Etat, les ministres et le premier secrétaire du Comité central du parti communiste, qui doit être élu lors de ce congrès".

"Aujourd'hui, nous faisons face aux conséquences de ne pas avoir de réserve de remplaçants préparés avec suffisamment d'expérience et de maturité pour s'atteler aux tâches nouvelles et complexes à la direction du parti, de l'Etat et du gouvernement" a déploré le leader cubain.

"Cependant, ce problème va être résolu graduellement en cinq ans, sans précipitation ni improvisation, mais cela va commencer aussi vite que possible après le congrès" a-t-il ajouté.

Le président cubain a également soulevé le besoin pour le parti de se doter d'une "politique de leadership", un sujet que doit être abordé lors d'une conférence du parti en janvier 2012, afin que le parti ne "souffre plus de l'amertume causée par la promotion de leaders immatures et inexpérimentés".

Au cours de la réunion de quatre jours, un plan quinquennal de réforme économique, proposé par Raul Castro, doit être adopté et une nouvelle direction du parti doit être élue.

Ce sommet, le premier depuis 1997, devait initialement se dérouler en 2002, mais il a été reporté en raison d'urgences économiques puis à cause des problèmes de santé en 2006 du frère aîné de Raul Castro, Fidel.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Commémoration du premier anniversaire du séisme de Yushu
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident