Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 19.04.2011 09h15
CCG : l'ONU doit faire cesser les ingérences de l'Iran dans les affaires du Golfe

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a appelé les Nations unies et la communauté internationale à faire cesser "les ingérences iraniennes flagrantes" dans les affaires du Golfe, a rapporté lundi la chaîne Al-Arabiya.

Dans une déclaration à l'issue de leur réunion tenue à Riyad, les six pays du CCG ont exhorté le Conseil de sécurité de l'ONU à prendre des "mesures nécessaires" pour empêcher la République islamique de semer la discorde régionale.

Le CCG "rejette catégoriquement toute ingérence étrangère dans ses affaires", indique le communiqué, dénonçant l'agression menée contre des diplomates saoudiens en Iran.

Le CCG regroupe l'Arabie saoudite, les Emirats arabes unis, le Qatar, Bahreïn, Oman et le Koweït.

Dimanche, Riyad a menacé de rappeler ses diplomates à Téhéran si la République islamique ne prenait pas des mesures nécessaires pour assurer leur sécurité.

Des étudiants iraniens ont manifesté devant l'ambassade d'Arabie saoudite à Téhéran, pour condamner l'intervention militaire de Riyad à Bahreïn.

L'Iran, un pays majoritairement chiite, a critiqué à plusieurs reprises l'envoi de troupes saoudiennes à Bahreïn pour soutenir la répression des forces du gouvernement contre les manifestants, qui, les chiites pour la plupart, protestaient contre le règne sunnite dans ce petit pays du Golfe.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Commémoration du premier anniversaire du séisme de Yushu
BRIC : la conférence annuelle du mécanisme de coopération des banques et le forum de la finance ont eu lieu à Sanya
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire
La guerre en Libye est devenue une « patate chaude » pour l'Occident