Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.04.2011 08h45
La Syrie accuse des groupes salafistes d'avoir dirigé l'insurrection

Le ministère syrien de l'Intérieur a déclaré que la Syrie a connu une insurrection dirigée par des groupes armés salafistes (sunnites radicaux), a rapporté mardi le quotidien public al-Baath.

Dans un communiqué publié lundi soir, le ministère de l'Intérieur a souligné que les récents événements survenus dans plusieurs provinces syriennes, dont le meurtre de policiers, de soldats et de civils ainsi que des acitons visant à intimider les habitants locaux avaient été tous des mutineries armées sous la direction de groupes armés salafistes.

Le ministère a fait savoir que ces groupes avaient pour but de créer des chaos, de terrifier le peuple syrien et de tirer profits des réformes récemments annoncées par le président syrien Bachar al-Assad.

Le ministère s'est engagé à traquer jusqu'au bout "les terroristes" pour les traduire en justice, confirmant qu'il ne serait pas tolérant envers eux.

Les autorités syriennes ont imputé l'instabilité nationale de cinq semaines à "une conspiration des étrangers" qui financent "des groupes armés" pour saper la sécurité et la stabilité en Syrie. Elles accusent également des agences de presse régionales et internationales d"exagération et manquement de professionnalisme" dans la couverture de la situation du pays.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Jia Qinglin met l'accent sur l'innovation à la chinoise
La Chine va imposer des droits anti-dumping sur les fécules de pomme de terre importées d'UE
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire