Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 22.04.2011 12h21
La cote de popularité d'Obama en hausse ce trimestre, reste basse

Le nombre d'Américains approuvant le travail du président des États-Unis marque un léger progrès au cours du trimestre écoulé, mais reste à un niveau bas à l'échelle de son mandat, révèle jeudi un sondage Gallup.

La cote de popularité de M. Obama s'élève en moyenne à 46,7 % sur le neuvième trimestre de son mandat, du 20 janvier au 19 avril. Ce chiffre est légèrement supérieur aux moyennes enregistrées lors de ses septième et huitième trimestres en fonction, mais reste le troisième plus mauvais score de sa présidence.

"L'évolution de la cote de popularité de M. Obama au cours du dixième trimestre, selon qu'elle grimpe ou baisse, pourrait être révélatrice de ses chances de réélection", estime Gallup.

Le neuvième trimestre de M. Obama a débuté sur des sondages parmi les plus favorables de l'année passée, grâce à son discours apprécié après les tirs sur une député du Congrès dans l'Arizona. Mais sa cote de popularité a considérablement baissé ces derniers mois en raison du mécontentement des Américains sur la situation économique du pays et sur l'envolée des prix du carburant.

47 % des sondés approuvent la politique actuelle de M. Obama, soit une baisse de sept points depuis janvier, selon un sondage publié plus tôt dans la semaine par Washington Post-ABC News .

"Son dixième trimestre en fonction pourrait dépendre de sa capacité à conclure un accord avec les Républicains sur le relèvement du plafond de dette fédérale et sur le budget fédéral pour l'exercice 2012, ainsi que sur le prix de l'essence qui, s'il continue de grimper, pourrait encore éroder sa popularité", estime Gallup.





Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : Hu Jintao visite l'Université Tsinghua la veille de la célébration de son centenaire
Chine : Jia Qinglin met l'accent sur l'innovation à la chinoise
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde
Les occidentaux devraient en apprendre davantage sur la Chine
Le sommet du BRICS, un rendez-vous faisant époque (partie I)
La crise nucléaire au Japon et l'avenir de l'énergie nucléaire