Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.04.2011 08h48
Un hélicoptère de l'OTAN s'écrase en Afghanistan

Un hélicoptère des forces de l'OTAN s'est écrasé samedi matin dans la province afghane de Kapisa, à environ 65 km au nord de Kaboul, capitale de l'Afghanistan, a annoncé la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF) de l'OTAN.

"Un hélicoptère des forces de la coalition a rencontré des difficultés au moment de son atterrissage aujourd'hui dans le district d'Alah Say, situé dans la province de Kapisa dans l'est de l'Afghanistan", a indiqué l'ISAF dans un communiqué.

Cependant, le bref communiqué ne précise pas si cet accident a fait des blessés, et indique seulement que "les forces de la coalition ont retrouvé les deux membres de l'équipage".

Le communiqué ajoute par ailleurs qu'une enquête a été ouverte.

De leur côté, les talibans ont revendiqué la responsabilité de cet accident. Un porte-parole taliban, Zabihullah Mujahid, a affirmé lors d'un entretien téléphonique avec la presse depuis un endroit non identifié que les militants talibans avaient abattu un hélicoptère dans la province de Kapisa, tuant plusieurs militaires étrangers à bord.

Alah Say et Nijrab, deux districts voisins connus comme "bastions des Talibans" dans la province de Kapisa, sont le théâtre de violents combats entre les talibans et les forces de sécurité depuis deux semaines.

Plus de 15 militants talibans, dont un membre important désigné gouverneur par les insurgés de la province de Kapisa, ont été tués par les forces de sécurité à Alah Say et Nijrab au début de ce mois.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine va intensifier ses efforts pour réduire la pauvreté dans les régions rurales
La Chine aura sa propre station spatiale en 2020
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde