Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 27.04.2011 08h55
Téhéran rejette les allégations de Washington sur une supposée requête d'aide émanant de la Syrie

Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères Ramin Mehmanparast a rejeté les allégations du président américain Barack Obama, selon lesquelles la Syrie aurait demandé l'aide de Téhéran pour faire face aux récentes manifestations dans le pays, a rapporté lundi l'agence de presse ISNA.

Les autorités syriennes sont en mesure de gérer les problèmes dans leur propre pays, a déclaré M. Mehmanparast.

Ces propos viennent en réponse aux allégations du président américain Barack Obama, qui a indiqué que la Syrie sollicitait un soutien de l'Iran pour gérer le mouvement de protestation dans le pays.

"Ecouter les revendications populaires reste la seule solution pour régler les conflits en cours dans les pays de la région", a souligné le porte-parole iranien.

M. Mehmanparast a en outre rejeté les dires de certains Etats membres du Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui accusent Téhéran d'ingérence dans les affaires intérieures des Etats de la région.






Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine aura sa propre station spatiale en 2020
Des dirigeants chinois assistent à la célébration du centenaire de l'Université Tsinghua
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde