Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.04.2011 08h34
La Thaïlande et le Cambodge conviennent d'un cessez-le-feu (Bangkok)

Les armées thaïlandaise et cambodgienne ont convenus jeudi d'un cessez-le-feu et d'un retour à la table des négociations pour tenter de trouver une issue à leur litige territorial, a annoncé jeudi un porte-parole du gouvernement thaïlandais.

Panitan Wattanayagorn, porte-parole du gouvernement thaïlandais, a déclaré à l'issue d'une réunion de hauts responsables des deux armées, que les deux pays avaient convenu de stopper les affrontements dans la région frontalière.

Le gouvernement thaïlandais ouvrira bientôt les points de contrôle sur la frontière, qui ont été fermés en raison des affrontements, et conseillera aux habitants thaïlandais évacués des zones touchées de rentrer chez eux, a indiqué le porte-parole.

Les affrontements frontaliers ont éclaté le 22 avril entre les armées thaïlandaise et cambodgienne près des temples de Ta Muen Thom et Ta Kwai (Ta moan et Ta Krabei en khmer) dans les zones contestées, limitrophes de la province de Surin dans le nord-est de la Thaïlande. Les deux parties se rejettent la responsabilité des hostilités.

La frontière entre la Thaïlande et le Cambodge n'a jamais été complètement délimitée.

En février dernier, les armées des deux pays s'étaient déjà affrontées autour du temple de Preah Vihear, des ruines du XIe siècle classées au patrimoine mondial de l'Unesco, situé à 150 kilomètres du théâtre des combats de ces derniers jours.




Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Wu Bangguo appelle à renforcer les relations avec le parlement français
La Chine va intensifier ses efforts pour réduire la pauvreté dans les régions rurales
Vers où l'énergie nucléaire mondiale devra-t-elle aller ?
Coopération médiatique Chine-Afrique : une force commune pour la vérité (REPORTAGE SPECIAL)
Qui la Chine menace-t-elle ?
La duplicité et les droits de l'homme ne vont pas bien ensemble
Bo'ao fait entendre la voix d'Asie au monde