Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.05.2011 15h17
Vingt-sept personnes tuées dans une ferme au Guatemala

Au moins 27 personnes ont été tuées au cours du week-end dans une ferme du nord du Guatemala, dans l'un des pires massacres depuis la fin de la guerre civile en 1996, a annoncé dimanche la Police civile nationale guatémaltèque.

Ce multiple assassinat, dans lequel 25 hommes et deux femmes ont été décapités, s'est produit dans une ferme de la municipalité de Caserio La Bomba dans le département de Peten près de la frontière mexicaine, selon le porte-parole de la police Donald Gonzalez.

Des policiers et des soldats ont commencé à passer la zone au peigne fin à la recherche de suspects, a fait savoir le porte-parole.

La police ne connaît pas encore le moment exact ni le motif de ce massacre, mais estime que ces meurtres pourraient être liés à la mort de Haroldo Lara Leon survenue samedi. Celui-ci était le frère du baron de la drogue guatémaltèque Juan Jose "Juancho" Leon, tué en 2008.

Le Guatemala a souvent été le théâtre de crimes violents, la plupart du temps liés à la drogue. En novembre 2008, 20 personnees avaient été tuées dans un village près de la frontière avec le Mexique.



Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La réforme du système financier et le réajustement des intérêts de la division internationale du travail
Le Sichuan se relève, trois ans après le séisme
Comment traiter les traumatisms post-séisme
Le vol d'oeuvres d'art à la Cité Interdite doit déclencher une alarme
Le siècle de l'Asie est-il devant nous ?
Comment créer un "royaume idéal sur Internet" ?
Les Etats-Unis doivent évaluer à sa juste valeur la contribution du Pakistan à la lutte anti-terrorisme