Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 03.06.2011 10h56
France: deux cas suspects de diarrhée hémorragique signalés en Alsace

Deux cas de diarrhée hémorragique ont été signalés dans la région d'Alsace, située dans l'est de la France, selon l'Agence régional de santé, citée jeudi par le quotidien français Dernières Nouvelles d'Alsace.

Une patiente a été placée en observation aux hôpitaux universitaires de Strasbourg la semaine dernière et a pu regagner son domicile.

Les analyses ont révélé la présence de shigatoxines, indice insuffisant à déterminer si la souche bactérienne est la même que dans l'épidémie qui sévit actuellement en Europe,d'après le Pr. Benoît Jaulhac, en charge des diagnostics au laboratoire de bactériologie des hôpitaux universitaires de Strasbourg.

Un autre cas, au centre hospitalier de Sélestat, commune française dans le département du Bas-Rhin, présente une infection par la bactérie E. coli, mais des analyses sont en cours pour savoir s'il s'agit d'une souche atypique: H4, potentiellement dangereuse.

L'Agence régionale de santé d'Alsace a diffusé récemment un message à destination des professionnels de santé, leur demandant de signaler tout cas de diarrhée hémorragique.

Les agents des autorités locales chargées de surveiller la sécurité des produits alimentaires, sont en attente de l'identification de la source de l'épidémie de diarrhée partie d'Allemagne. Pour l'heure, sans preuve formelle de l'origine de la contamination, seules les règles d'hygiène élémentaires peuvet être conseillées: laver, éplucher et cuire les aliments.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La partie continentale de Chine suspend les importations de certains boissons et d'aliments en provenance de Taiwan
Wen Jiabao participe à un entraînement de basketball et appelle à développer les activités physiques pour les enfants
La Chine doit renforcer son nouveau mix énergetique
Quelles leçons la Chine peut-elle tirer du succès d'Apple ?
La Chine le Japon et la Corée du Sud progressent lentement vers un accord de libre-échange