Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 13.06.2011 13h40
Le gouvernement colombien condamne l'enlèvement de 4 Chinois dans le pays

Le gouvernement colombien a condamné vendredi l'enlèvement de 4 Chinois qui travaillent pour une compagnie pétrolière dans le sud de la Colombie.

Le vice-président colombien Angelino Garzon a demandé aux Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC, rebelles) de libérer immédiatement les Chinois enlevés mercredi après-midi.

Ce genre d'événement "doit cesser [...] pour commencer les négociations de paix", a dit M. Garzon dans un communiqué, précisant que le gouvernement colombien et les forces armées "déploieront tous les efforts possibles pour retrouver les ressortissants étrangers".

L'armée de terre et l'armée de l'air colombienne ainsi que la police ont intensifié leurs opérations de recherche pour retrouver les otages Chinois, a-t-il souligné.

L'ambassade de Chine en Colombie a indiqué mercredi que 4 ouvriers chinois avaient été enlevés par les FARC dans la province de Caqueta, dans le sud du pays.

Les employés chinois, ainsi que leur chauffeur colombien, ont été enlevés vers 14 h 30 heure locale, à proximité de la ville de San Vicente de Caguan, alors qu'ils se déplaçaient dans une zone rurale.

Le président colombien Juan Manuel Santos a averti les rebelles que le gouvernement et les forces armées "n'épargneront aucun effort pour retrouver les citoyens étrangers".

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le 2e satellite d'observation lunaire chinois Chang'e-2 pénètre dans l'espace extérieur
Le Conseil des affaires d'Etat appelle à augmenter les dépenses dans l'éducation et à un développement sain du secteur logistique
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?