Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.06.2011 08h39
Le sommet d'Astana de l'OCS revient sur ses résultats et ouvre de nouvelles perspectives (SYNTHESE)

L'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) a célébré mercredi à Astana, capitale kazakhe, son 10e anniversaire et profité de l'occasion pour revenir sur ses résultats et esquisser sa future direction.

Le sommet historique a offert aux pays membres de l'OCS, la Chine, la Russie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et l'Ouzbékistan l'opportunité de passer en revue les progrès réalisés et de définir la future orientation, par le biais de l'adoption de la Déclaration d'Astana.

Il y a dix ans, l'ordre politique et économique international était à la veille de changements profonds, alors que l'Asie centrale présentait des risques de troubles. Certains pays de la région ont connu une guerre civile, alors que d'autres étaient menacés par le terrorisme. Les pays ont partagé une volonté accrue de consolider la confiance mutuelle, mener une coopération mutuellement bénéfique et relever les défis par des efforts conjoints. L'OCS a été créée pour répondre à ces besoins.

Au cours de la dernière décennie, les pays membres de l'OCS ont signé plus de 100 accords de coopération, établi des mécanisme de consultations de différents niveaux, joué un rôle irremplaçable dans la structure politique euro-asiatique.

Sous la direction de "l'esprit de Shanghai", qui endosse la confiance mutuelle, les bénéfices réciproques, l'égalité, les consultations, le respect pour la diversité culturelle et la poursuite d'un développement commun, l'OCS a également élargi sa coopération sur les plans politique, économique, sécuritaire, culturel, etc...

L'envoyé du président russe pour les affaires de l'OCS, Leonid Moiseev, a indiqué à Xinhua que le bloc avait lutté contre le terrorisme et les crimes transfrontaliers, et avait fait du maintien de la stabilité et de la sécurité régionales ses principales tâches lors de la dernière décennie.

"Grâce à l'OCS, la situation de sécurité régionale a montré une amélioration remarquable", a évoqué M. Moiseev. "Le mécanisme jouera un plus grand rôle dans les jours à venir".

L'OCS a énormément contribué à la promotion du développement économique et social de ses pays membres, qui ont mené une coopération pragmatique en matière de finances, d'énergie, de transports, de télécommunications et d'agriculture, déployé des efforts conjoints pour faire face à la crise financière et relever les défis de la mondialisation, tout en enregistrant des progrès substantiels pour faciliter le commerce et les investissements.

"La Chine s'est engagée à accorder plus de 12 milliards de dollars de prêts préférentiels à d'autres pays membres", a annoncé le président chinois, Hu Jintao, lors du sommet.

En adoptant la Déclaration d'Astana, les dirigeants se sont engagés à renforcer leurs efforts pour faire face aux défis et aux menances de sécurité traditionnelles et non-traditionnelles.

A partir de ce nouveau point de départ historique, les nouveaux concepts sur la sécurité, les relations entre différents pays et le modèle de coopération régionale formulés par l'OCS pourront exercer un plus grand impact sur le monde.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
Les présidents chinois et kazakh s'entretiennent du partenariat stratégique bilatéral
Tensions en Mer de Chine méridionale : un test grandeur réelle pour la Chine
Que cherche Google, en calomniant la Chine ?
Quand l'économie de la Chine dépassera t-elle celle des Etats-Unis ?