Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.06.2011 15h51
France : un 7e enfant hospitalisé pour intoxication alimentaire

Un 7e enfant a été transféré jeudi au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Lille suite à une intoxication alimentaire liée à une bactérie E.coli, après avoir mangé des steaks hachés suspects, rapporte la presse française.

Cet enfant présente les mêmes symptômes que les six autres, notamment les diarrhées sanglantes, selon l'Agence régionale de santé.

Le ministre français du Travail, de l'Emploi et de la Santé, Xavier Bertrand, a confirmé jeudi matin l'hospitalisation de six enfants dans un état "sérieux" suite à une intoxication alimentaire dans le nord de la France et a déclaré souhaiter lancer un programme de recherche.

Interrogé à la radio française RTL, le ministre a déclaré que cinq enfants sont hospitalisés à Lille même et un autre dans la région Nord, qualifiant leur état de "sérieux".

Selon l'Agence régionale d'hospitalisation, tous ces enfants ont été hospitalisés pour des diarrhées sanglantes abondantes. Tous avaient également consommés des steaks hachés surgelés achetés auprès de l'enseigne LIDL.

"Le fait commun c'est qu'ils auraient mangé du steak haché (...) en provenance a priori d'un magasin (...) LIDL", a précisé M. Bertrand, ajoutant que "tous ces steaks hachés ont fait l'objet d'une demande de retrait de ce lot".

Le ministre a annoncé la date de péremption du lot concerné, mai 2012, avant de lancer un appel de prévention : "Le message que je veux faire passer c'est que si ces steaks ont été achetés il ne faut pas les consommer (...) et s'il y a des troubles digestifs, notamment pour les enfants, il faut consulter son médecin traitant aussitôt".

M. Bertrand a pour le moment écarté tout lien avec la bactérie E. coli qui a fait plusieurs dizaines de morts en Allemagne : " D'après les éléments dont nous disposons aujourd'hui (...), ce n'est pas la même bactérie, ce ne serait pas la même bactérie".

Il a en outre précisé que dans le cas allemand comme dans le cas français, "à chaque fois la question qui est en jeu c'est la question de la sécurité alimentaire (...), mais aussi (...) de l'hygiène à un moment de la chaîne de fabrication", ajoutant qu'il va falloir renforcer "encore et encore tous les contrôles".

Enfin, il a déclaré souhaiter qu'un programme de recherche soit lancé "très vite" pour pouvoir "identifier et soigner plus vite encore".

La société SEB, fabricant de steaks surgelés ont indiqué jeudi que les produits ont été fabriqués à partir de viande bovine en provenance d'Allemagne, de Belgique et des Pays-Bas. Quelque 10.000 unités auraient été vendues dans le Nord-pas-de-Calais.

La bactérie E. coli a tué mardi en Allemagne un garçonnet de deux ans, premier enfant victime depuis le début de l'épidémie due à la bactérie Escherichia coli entérohémorragique (Eceh), ont annoncé les autorités allemandes.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
L'Organisation de coopération de Shanghai définit ses tâches pour la prochaine décennie
Rencontre des présidents chinois et tadjik à Astana
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine
Le marché des antiquités chinoises volées, un problème mondial
La menace militaire chinoise, un mythe à détruire