Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.06.2011 13h02
L'AIEA tire les leçons de la catastrophe nucléaire du Japon

L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a entamé lundi une rencontre internationale jamais organisée sur la réforme du nucléaire, avec un accent sur les leçons de la catastrophe nucléaire du Japon, le pire accident du genre en 25 ans.

"Nous avons une tâche très importante devant nous, qui est de préparer le terrain à un cadre sécuritaire d'après la catastrophe nucléaire de Fukushima, sur la base des leçons tirées de cet accident," a indiqué le directeur général de l'AIEA Yukiya Amano lors de son discours d'ouverture.

Notant que la confiance du public en la sûreté des centrales nucléaires a été ébranlée par l'accident nucléaire du Japon, M. Amano a déclaré: "l'énergie nucléaire restera importante pour de nombreux pays, il est donc impératif que les mesures de sécurité les plus strictes soient mises en oeuvre partout."

"Les normes de sécurité de l'AIEA doivent être renforcées, et universellement appliquées," a-t-il souligné.

Du lundi au vendredi, des ministres et hauts représentants des Etats membres de l'AIEA vont participer aux discussions sur les leçons de l'accident nucléaire de Fukushima et débattre sur les futures actions pour prévenir de telles catastrophes.

Des propositions ont été avancées par un certain nombre de pays sur le mécanisme de renforcement de la sécurité nucléaire. Certains ont suggéré un élargissement du rôle de l'AIEA dans les questions de sûreté nucléaire.

Au coeur des discussions figure le rapport final présenté par une équipe d'experts internationaux qui ont visité la centrale nucléaire japonaise endommagée et ont achevé les premières évaluations de l'accident.

Le rapport souligne que le risque de tsunami pour plusieurs sites nucléaires a été sous-estimé, ajoutant que "les concepteurs de centrales nucléaires et les opérateurs devraient les évaluer adéquatement et les protéger contre les risques de toute catastrophe naturelle, et devraient mettre à jour périodiquement ces évaluations et des méthodologies d'évaluation."

La divergence des opinions chez les Etats membres de l'AIEA sur des mesures spécifiques d'amélioration de la sécurité a rendu difficile l'adoption par tous les participants d'une position commune. Il reste à voir quel résultat concret sortira de cette conférence.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Recontre entre les présidents chinois et ukrainien
L'approfondissement de la coopération au coeur des discussions entre Hu et Medvedev
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident
La valeur stratégique de la Russie pour la Chine