Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.06.2011 08h35
La Syrie rejette toute ingérence dans ses affaires intérieures (ministre des AE)

Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid Mouallem a déclaré mercredi que son pays s'opposait à toute ingérence étrangère dans ses affaires intérieures.

La réaction de l'Union européenne (UE) au discours prononcé lundi par le président Bachar al-Assad montre son dessein de "semer le conflit et le chaos" dans le pays, a indiqué le ministre lors d'une conférence de presse.

Il a vivement critiqué les sanctions imposées par l'Europe contre son pays. "Nous allons oublier que l'Europe est sur la carte", a-t-il dit.

Le chef de la diplomatie a également démenti les accusations selon lesquelles le Hezbollah libanais et l'Iran fourniraient des soutiens militaires ou logistiques pour réprimer les manifestants à travers le pays.

Il a en outre appelé le gouvernement turc à reconsidérer sa réponse au discours du président Assad, tout en soulignant que la Syrie souhaitait maintenir des relations de bon voisinage avec la Turquie.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident