Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 23.06.2011 15h46
Le transfert de l'ambassadeur syrien en Turquie fait partie de la procédure (source officielle)

Une source officielle syrienne du ministère des Affaires étrangères a déclaré mercredi que le transfert de l'ambassadeur syrien en Turquie, Niddal Qabalan, était une mesure procédurale sans aucune intention politique, a rapporté le site Internet local d'informations.

Cette source, qui a préféré garder l'anonymat, a déclaré que " le transfert des ambassadeurs est un processus ordinaire mené périodiquement par le ministère des Affaires étrangères".

Al-Ektisady, site local d'informations, a rapporté que le président syrien Bachar al-Assad avait ordonné mercredi le transfert de M. Qabalan de la capitale turque Ankara à l'administration centrale à Damas.

M. Qabalan occupait son poste depuis 2009, après avoir été à la tête de la télévision d'Etat.

Parallèlement, le ministre syrien des Affaires étrangères, Walid al-Muallem, a déclaré mercredi lors d'une conférence de presse que son pays était prêt à établir "les meilleures relations " avec la Turquie, ajoutant: "Nous ne voulons pas ruiner des années d'efforts de construction de relations stratégiques avec la Turquie".

Les relations entre la Syrie et la Turquie sont légèrement en baisse depuis que les forces syriennes ont réprimé avec violence les manifestations pacifiques dans les grandes villes de Syrie.

D'après les autorités turques, le nombre de Syriens fuyant les violences dans leur pays et cherchant refuge en Turquie approche les 10000.

Depuis plus de trois mois, la Syrie est le théâtre de violents affrontements entre les forces syriennes et les manifestants.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Hu Jintao présente ses condoléances à Medvedev après un accident aérien russe
Prochaine visite en Chine d'un dirigeant de l'opposition de Libye
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale
Un seuil sur le chemin pour connaître l'Occident