Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 28.06.2011 16h14
Moody's ne dégrade pas la note de la Belgique en dépit de la crise institutionnelle

L'agence de notation Moody's a annoncé lundi ne pas dégrader la note de la Belgique, bien que le pays souffre, depuis plus d'une année, d'une crise institutionnelle.

La note de la Belgique demeure comme l'année dernière à Aa1, assortie d'une perspective stable. L'économie belge possède des fondamentaux stables et solides, a déclaré Moody's dans son analyse annuelle de crédit sur la Belgique.

Selon Moody's, grâce à son économie "avancée et diversifiée" qui, combinée à un "environnement institutionnel développé", permet à la dette publique de rester abordable, la Belgique conserve sa note Aa1.

Moody's a pourtant averti qu'une absence de solution rapide à la crise politique pourrait faire pression sur la note du royaume. L'agence a aussi émis une crainte concernant les tensions politiques entre la Flandre et la Wallonie, qui pourraient avoir des conséquences fâcheuses pour la note de la Belgique.

En déplacement à Londres avec le Premier ministre Yves Leterme pour y défendre l'image de la Belgique à l'égard des investisseurs et des acteurs des marchés financiers, le ministre des Finances du gouvernement sortant Didier Reynders s'est dit satisfait, estimant que "ce rapport conforte le discours que nous venons porter à Londres".

"L'analyse confirme celle que nous faisons depuis des mois. La situation économique et budgétaire de la Belgique est bonne, l'épargne est importante et notre économique est ouverte sur le monde", a-t-il ajouté.

Au mois de décembre dernier, une autre agence, Standard and Poor's (S&P) s'inquiétait de la situation politique en Belgique, toujours sans gouvernement, soulignant que cela risquait de nuire à la réputation de solvabilité de la Belgique et déclarant qu'"une incertitude politique prolongée pourrait nuire à la réputation de solvabilité de la Belgique".

En conséquence, si cette agence ne modifie point la cotation de la Belgique à long terme, c'est-à-dire AA+, elle dégradera la cotation à cours terme à A-1.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Premier ministre chinois appelle au renforcement de la coopération entre les entreprises chinoises et britanniques
La gare de Shanghai et Eastern Airlines vont lancer des services de transport combiné air-rail
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale