Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.06.2011 16h26
L'UE exhorte Athènes à adopter l'austérité pour éviter un défaut immédiat

L'Union européenne a réaffirmé mardi qu'Athènes devait adopter le nouveau plan d'austérité pour éviter un défaut immédiat, alors que les députés grecs entament leur deuxième journée de débat sur une série de mesures d'austérité supplémentaires.

"La seule manière d'éviter un défaut immédiat consiste en ce que le Parlement soutienne la nouvelle version du programme économique (...) Il doit être approuvé pour que la prochaine tranche du plan d'assistance financière soit versée", a affirmé le commissaire européen en charge des affaires économiques et monétaires, Olli Rehn, dans un communiqué.

"A ceux qui spéculent sur d'autres options, je dis clairement, il n'y a pas de plan B pour éviter un défaut", a insisté M. Rehn.

"L'Union européenne reste prête à aider la Grèce. Mais l'Europe peut seulement aider la Grèce si la Grèce s'aide elle-même", a indiqué le responsable des affaires économiques de l'UE.

Les ministres des Finances de la zone euro se retrouveront le 3 juillet pour une réunion extraordinaire sur la Grèce, qui se concentrera sur la prochaine tranche d'assistance financière en faveur de ce pays, à savoir 12 milliards d'euros de prêts sur les 110 milliards sur trois ans promis l'an dernier à Athènes par l'UE et le Fonds monétaire international (FMI).

Le versement de cette tranche d'assistance est conditionné à l' adoption dans la semaine par le Parlement grec d'un nouveau plan d' austérité, qui prévoit 28,4 milliards d'euros d'économies d'ici 2015 et des privatisations censées rapporter 50 milliards d'euros supplémentaires.

A Athènes, au moins huit personnes ont été blessées mardi au cours de violents affrontements entre jeunes manifestants et policiers anti-émeute, alors qu'une grève à l'échelle nationale contre les nouvelles mesures d'austérité a paralysé le pays.

Des dizaines de milliers de manifestants sont descendus dans les rues dans la capitale grecque en brandissant des pancartes et en scandant des slogans contre l'austérité comme "Gardez vos mesures et quittez ce pays". La police a indiqué que 5 000 policiers avaient été déployés dans la ville.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Des groupes et individus honorés pour leur excellent travail dans les affaires de Taiwan
Le Premier ministre chinois appelle au renforcement de la coopération entre les entreprises chinoises et britanniques
Pourquoi la Chine a besoin d'une Union Européenne forte
Pour l'ordre en Mer de Chine Méridionale
Les Etats Unis sont responsables des tensions actuelles en Mer de Chine Méridionale