Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.07.2011 15h17
Afghanistan : interdiction d'exercer de 5 autres sociétés de sécurité privées

Le gouvernement afghan a interdit d'activités cinq sociétés de sécurité privées, a annoncé dimanche un responsable du ministère de l'Intérieur.

"Cinq autres entreprises de sécurité privées, dont une société étrangère, ont été complètement dissoutes et leurs opérations arrêtées dans le pays", a fait savoir Abdul Razaq Amiri, un responsable du département anti-terrorisme du ministère, lors d'une conférence de presse.

Sur ces cinq entreprises, figurent une société étrangère appelée NLC, et quatre sociétés appartenant à de hauts responsables afghanes, a révélé M. Amiri, sans donner plus de précisions.

Il a ajouté qu'un total de 457 pièces d'armes ont été parallèlement saisies dans les sociétés mentionnées

En octobre 2010, le président afghan Hamid Karzaï a accusé de prévarication les quelque 50 sociétés de sécurité privées ayant opéré au service des organisations nationales et internationales en Afghanistan, et autorisé le ministère de l'Intérieur à les dissoudre et à les désarmer.

Jusqu'ici, il reste encore 48 entreprises de sécurité privées dans le pays, qui devraient être dissoutes et désarmées d'ici mars 2012, a déclaré M. Amiri.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Départ des deux premiers trains commerciaux à grande vitesse sur la ligne Beijing-Shanghai
Les dirigeants chinois assistent au gala de commémoration du 90e anniversaire du PCC
Quel est le mode de démocratie promu par le Partie communiste chinois ?
Une nouvelle ère dans les relations Chine-Europe
Le FMI doit maintenant passer de la parole aux actes