Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 05.07.2011 15h15
La Suisse en faveur de transformer le Conseil économique et social de l'ONU en un Conseil du développement durable

La Suisse est en faveur de transformer le Conseil économique et social des Nations Unies en un conseil du développement durable, a annoncé lundi à Genève la présidente de la Confédération suisse, Micheline Calmy-Rey.

Lors d'une session du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC) tenue à Genève, Mme Calmy-Rey a dit que la position privilégiée du point de vue institutionnel de l'ECOSC devrait logiquement lui conférer un rôle central dans la gestion des défis mondiaux en matière de durabilité.

"Nous proposons de faire évoluer l'ECOSOC vers un Conseil du développement durable efficace, et d'axer davantage le rôle de la Commission du développement durable sur le dialogue avec des acteurs non étatiques et sur l'encouragement à former des coalitions entre de multiples acteurs. Cet objectif pourrait être atteint grâce à la création d'un comité exécutif", a précisé la présidente suisse.

D'après Mme Calmy-Rey, les Etats membres de l'ONU ne tiennent pas partout le même discours. Les positions d'un pays varient parfois, selon l'enceinte institutionnelle et le ministère qui s' exprime. En d'autres termes, la cohérence et la coordination sont insuffisantes.

Renforcer la gouvernance est donc nécessaire pour insuffler une nouvelle dynamique et mieux intégrer les politiques économiques, sociales et environnementales, a-t-elle indiqué.

Le Conseil économique et social (ECOSOC) est l'un des six organes principaux des Nations Unies. Il jouit d'une position exceptionnelle pour traiter des questions relatives au développement durable à l'échelle mondiale et à la viabilité de l' environnement.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le « Dragon » chinois descend vers 5 000 m de profondeur sous la mer
Départ des deux premiers trains commerciaux à grande vitesse sur la ligne Beijing-Shanghai
Pas de conditions politiques préalables pour l'aide de la Chine à l'Afrique
Le "phénomène du PCC" enrichit l'histoire humaine (COMMENTAIRE)
Quel est le mode de démocratie promu par le Partie communiste chinois ?