Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.07.2011 08h33
Le président français réunit un conseil de sécurité suite à la mort de cinq soldats français en Afghanistan

Le président français Nicolas Sarkozy a annoncé jeudi qu'il va réunir ce jeudi à midi un conseil de sécurité à l'Elysée pour adapter les conditions de sécurité des soldats français en Afghanistan.

La réunion réunira le Premier ministre français, François Fillon, les ministres des Affaires étrangères, Alain Juppé, et de la Défense, Gérard Longuet, ainsi que le chef d'état-major des armées françaises, l'amiral Edouard Guillaud, au lendemain de l'attentat-suicide qui a tué cinq soldats français et a blessé grièvement quatre autres.

A l'issue d'une visite jeudi matin à l'Hôpital d'instruction des Armées de Percy au chevet des soldats blessés en Afghanistan, M. Sarkozy a souligné que ce conseil doit permettre d'"organiser les nouvelles conditions de sécurité du travail de nos soldats dans la période de transition qui s'ouvre entre aujourd'hui et le départ des forces françaises d'Afghanistan".

"Nous sommes maintenant davantage face à des actions de type terroriste, non seulement des actions militaires (...) il est donc un nouveau contexte et, face à ce nouveau contexte, il faut de nouvelles mesures de sécurité", a estimé M. Sarkozy.

"C'est un 14 juillet qui doit permettre à chaque Français de manifester son attachement et son admiration à tous ces jeunes soldats dont la vocation est admirable, qui se mettent au service de leur pays, au service de la France", a-t-il également souhaité.

Ce matin aux Champs-Elsyées de Paris, un défilé traditionnel se déroule actuellement en présence du président français Nicolas Sarkozy.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives