Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 15.07.2011 16h05
Le président italien suggère d'intégrer tous les pays d'Europe du Sud-Est à l'UE

L'Union européenne (UE) doit être ouverte à tous les pays situés dans le sud-est de l'Europe étant donné que ceux-ci peuvent aider la coalition à augmenter sa puissance, a annoncé jeudi le président italien Giorgio Napolitano, en visite en Croatie.

"Nous soutenous la Croatie dans son processus de devenir un nouveau membre de l'Union européenne", a déclaré Napolitano dans un communiqué suite à sa rencontre avec son homologue croate au capital de Croatie Zagreb.

Le président italien a ajouté qu'il était content d'avoir l'occasion d'effectuer une visite en Croatie peu de temps après ses pourparlers couronnés de succès avec l'Union européenne le mois dernier. La Croatie attend son adhésion à l'UE au milieu de 2013.

Le succès des pourparlers d'adhésion a mis en relief la prise de conscience de l'UE concernant l'importance des nouveaux membres. "Il est d'une importance cruciale de continuer à élargir l'UE et de renforcer les liens au sein de l'UE afin de résoudre les problèmes actuels", a-t-il ajouté.

La Macédoine, la Serbie ainsi que la République du Monténégro dans le sud-est de l'Europe souhaitent également déposer leurs candidatures pour l'adhésion à l'Union européenne.

Napolitano s'est rendu en Croatie pour une visite d'un jour, la première fois depuis qu'il a pris ses fonctions en mai 2006.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
Entretiens entre de hauts officiers militaires chinois et américain à Beijing
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives