Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 18.07.2011 13h29
Les opérations militaires en Libye doivent se poursuivre (ministre italien des AE)

Le leader libyen, Mouammar Kadhafi, doit démissionner et les opérations militaires contre Tripoli doivent se poursuivre, a déclaré vendredi le ministre italien des Affaires étrangères, Franco Frattini.

"Je pense que les opérations militaires devraient se poursuivre mais les efforts politiques doivent augmenter également", a déclaré M. Frattini aux journalistes lors de la réunion du Groupe de contact sur la Libye, ajoutant: "Il n'est pas possible que Kadhafi reste au pouvoir".

M. Frattini a déclaré que le rapport final de la réunion de vendredi du Groupe de contact sur la Libye comprendra trois sujets principaux.

"Nous n'aurons qu'un canal de négociation et notre voix unie sera celle de M. Abdel Elah al-Khhatib (l'envoyé spécial de l'ONU pour la Libye)", a-t-il déclaré, indiquant: "Nous tenterons également d'améliorer les moyens d'aider financièrement le Conseil national de transition".

"Nous tenterons de nous concentrer sur les efforts de reconstruction nécessaires après le règne de Kadhafi", a expliqué le ministre italien.

Italie a accepté de verser 100 millions d'euros (141 millions de dollars) aux rebelles libyens et utilisera les fonds libyens gelés comme garantie, a-t-indiqué.

Un cessez-le-feu est une possibilité, a-t-il souligné, ajoutant que M. al-Khatib a le choix d'utiliser les négociations avec le gouvernement libyen.

Il a également ajouté que l'émissaire de l'ONU œuvrera en faveur de la formation d'un conseil composé de trois membres des rebelles et trois du gouvernement libyen afin qu'un processus politique puisse être mis en place.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Chine : fin de la construction de la première entreprise de traitement des eaux usées à Lhassa
La Chine a accompli tous les objectifs dans son Plan d'action sur les droits de l'homme (rapport d'évaluation)
La curieuse morale de certains medias occidentaux
Pour un monde à trois monnaies de réserve
Chine-Etats-Unis : les discussions franches sont constructives