Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.07.2011 13h12
Un groupe de jeunes d'extrême droite hongrois a reçu une lettre du meurtrier norvégien

Le groupe de jeunes d'extrême droite hongrois "64 Counties" compte parmi les dizaines d'organisations radicales européennes auxquelles le meurtrier norvégien Anders Behring Breivik a écrit une lettre, a rapporté lundi la chaîne de télévision hongroise TV2.

Laszlo Toroczkai, chef du "64 Counties Youth Movement", a publié une lettre envoyée depuis l'adresse email de Breivik.

Toroczkai a indiqué qu'il avait lu la lettre seulement après l'attentat à la bombe de grande envergure de vendredi dans le centre d'Oslo et le massacre qui a suivi sur une île proche, qui ont fait 76 morts et près de 100 blessés.

La lettre n'indique pas les plans du suspect, a affirmé Toroczkai, mais elle contient un bref sommaire de l'idéologie de Breivik ainsi que l'étude de 1500 pages, qu'il avait mise en ligne sur Internet et dans laquelle il appelle à un "assainissement de l'Europe".

Bien qu'il ait reconnu que son organisation était d'accord avec beaucoup de points de vue de Brevik, Toroczkai a énergiquement condamné les meurtres.

Tôt lundi, Breivik a revendiqué, devant la Cour, la responsabilité des deux attaques de vendredi, disant qu'elles constituaient un message visant à protéger la Norvège et l'Europe contre le "multiculturalisme".

Selon les profils de média sociaux et le manifeste qu'il a mis en ligne vendredi sur Internet, quelques heures avant les attaques, Breivik est un chrétien conservateur ayant des points de vue d'extrême droite et anti-musulmans.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
La "force de dissuasion de l'Internet" est un jeu dangereux
La Chine s'engage à renforcer la coopération avec le Cameroun
Les relations militaires sino-américaines progressent
Ces superstars du sport qui améliorent l'image de la Chine
La curieuse morale de certains medias occidentaux