Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 09.08.2011 13h07
Crise de la dette : plongeon collectif des marchés financiers européens (PAPIER GENERAL)

Suite à la dégradation de la note américaine par l'agence de notation Standard & Poor's (S&P), les marchés financiers ont clôturé en très fortes baisses, en ce lundi noir.

Au final, le Cac 40 de Paris clôture sur une chute de 4,68% à 3125,19 points dans un volume d'échanges de près de 6,2 milliards d'euros. Ainsi, le Cac 40 enchaîne onze séances de repli, revenant de 3842,70 points à 3125,19 points, soit une chute de 18,6%.

A Francfort, l'indice DAX a terminé sur un plongeon de 5,02% à 5923,27 point, tandis que le FTSE 100 de Londres a connu une chute de 3,39% à 5068,95 points

Sous l'influence d'un climat économique délétère, les grandes places boursières du monde ont commencé à baisser depuis plusieurs jours. Cependant, l'annonce vendredi de l'abaissement de la note de Washington a accentué le recul des indices boursiers.

La décision de l'agence S&P d'abaisser à AA+ la note de la dette publique des Etats-Unis intervient alors que l'Union européenne s'inquiète d'une possible contagion de la crise grecque à l'Espagne et à l'Italie. Tout le weekend, les dirigeants des pays industrialisés se sont mobilisé pour tenter de calmer les marchés. Le président français Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande Angela Merkel réitèrent leur engagement de mettre en oeuvre pleinement les décisions prises lors du sommet des chefs d'Etat et de gouvernement de la zone euro et des institutions européennes le 21 juillet 2011.

Les déclarations des dirigeants du G7 et de la Banque centrale européenne (BCE) visant à rassurer les acteurs financiers ont sans doute permis aux bourses européennes une ouverture de séance assez sereine, avec un bref passage dans le vert pour la plupart d'entre elles, quelques minutes après les premiers échanges.

Sans grande surprise, les marchés boursiers américains se sont effondrés et l'or a flambé lundi à mi-séance. La moyenne industrielle du Dow Jones a chuté de 313,64 points, soit 2,74% pour s'établir à 11 130,97, et le Standard & Poor's 500 a baissé de 36,22 points soit 3,02% pour atteindre 1 163,50. L'indice composite Nasdaq a également perdu 79,45 points, soit 3,09% pour s'établir à 2454,09 points.

Les autres places européennes: Madrid abandonne 2,44%, la Bourse suisse 3,95%, Milan 2,43% et Lisbonne 3,13%. En Russie, les deux Bourses de Moscou ont aussi clôturé sur un plongeon: Le RTS terminant la séance sur une chute de 7,84%, tandis que le Micex finissait en baisse de 5,50%. Athènes a terminé la séance sur une chute de 6%.

Aucune statistique n'est venue soulager les marchés mondiaux. En France, seules étaient attendues les enquêtes de conjoncture de la Banque de France, qui a dévoilé ce lundi ses prévisions de croissance pour le troisième trimestre. Pour la période, l'institution table sur une hausse de 0,2% du PIB français, soit le même rythme qu'au trimestre précédent.

Selon les indicateurs composites avancés de l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE), publiés lundi à Paris, les principales économies mondiale ont connu de nouveaux signes de ralentissement en juin dernier..

Sur le marché des devises, l'euro se traite à 1,4227 dollar (-0,44%). L'or, lui, perce encore des records, à plus de 1700 dollars l'once. Côté pétrole, le baril chute de 6,76% vers 17h30, à moins de 84 dollars.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : le typhon Muifa frappera la province du Shandong
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)