Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.08.2011 15h24
La Mongolie et le Japon vont coopérer dans le nucléaire

L'autorité de l'énergie nucléaire de la Mongolie et l'Agence japonaise de l'énergie atomique ont discuté de la non-prolifération et d'autres questions lors d'une réunion de deux jours qui s'est achevée mercredi.

Plus de 40 spécialistes en provenance de Mongolie, du Japon et des représentants de l'Agence internationale de l'énergie atomique ont assisté à la réunion.

Ts. Damdinsuren, un haut responsable nucléaire de la Mongolie, a déclaré qu'Oulan-Bator n'a pas changé ses plans atomiques en dépit du grave accident nucléaire survenu à la centrale nucléaire japonaise de Fukushima après le séisme et le tsunami du mois de mars.

Il a indiqué que la Mongolie possède des réserves riches en charbon, mais l'utilisation de l'énergie nucléaire est favorable car les combustibles fossiles pourraient nuire à la santé humaine et à l'environnement.

La Mongolie envisage de commencer la construction d'une centrale nucléaire l'année prochaine, qui devrait être opérationnelle en 2017, a-t-il ajouté.

Un ingénieur principal nucléaire japonais a indiqué que le Japon serait heureux de fournir la technologie et de contrôle de sécurité à l'utilisation pacifique de l'énergie nucléaire à la Mongolie.

La Mongolie possède des réserves d'uranium, dont 60 000 tonnes vérifiées.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle à des actions responsables afin de maintenir la confiance des investisseurs
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)