Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.08.2011 15h33
Un officiel palestinien critique la position américaine vis-à-vis des colonies juives

Un officiel palestinien a critiqué mercredi les Etats-Unis qui, selon lui, n'adoptent pas de position ferme contre les colonies juives dans les territoires occupés.

La déclaration dans laquelle l'administration Obama affirme être inquiète des activités israéliennes "est insuffisante", a déclaré Yasser Abed Rabbo, membre du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP).

Le département d'Etat américain a déclaré mardi qu'il était "profondément inquiet" après qu'Israël a annoncé un nouveau projet de logement à Jérusalem Est, affirmant que les constructions de colonies contrecarreront les efforts visant à relancer les négociations entre Israéliens et Palestiniens.

"Cette position américaine est bien inférieure aux positions précédentes", a déclaré M. Abed Rabbo, ajoutant que "cela montre qu'il n'y a pas de politique ferme vis-à-vis des activités de colonies".

Le manque de politique ferme des Etats-Unis "n'aide pas à relancer les négociations", a indiqué M. Abed Rabbo.

Les négociations israéliennes se sont interrompues l'année dernière, quand Israël a repris la construction des colonies juives en Cisjordanie.

Les Palestiniens veulent demander le mois prochain à l'Assemblée générale des Nations Unies la reconnaîssance d'un Etat palestinien malgré l'opposition américaine et israélienne.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle à des actions responsables afin de maintenir la confiance des investisseurs
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale
Chine : le porte-avions est légitime pour le développement pacifique du pays (Commentaire)