Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 16.08.2011 08h18
Le Japon fait voeu de surmonter la catastrophe du 11 mars lors de l'anniversaire de la reddition

Le Premier ministre japonais Naoto Kan a exprimé le voeu lundi que le pays surmonte les conséquences de la catastrophe du 11 mars et se rétablisse, tout comme il avait pu le faire après la Seconde Guerre mondiale.

M. Kan a tenu ces propos lors d'une cérémonie organisée pour marquer le 66e anniversaire de la reddition sans condition du Japon.

"Notre pays s'est reconstruit sur un champ de ruines après la guerre dévastatrice grâce aux efforts de chaque citoyen", a indiqué M. Kan, avant d'ajouter : "Au vu de ces expériences, nous nous remettrons certainement de la catastrophe cette fois-ci".

Le 66e anniversaire de la reddition du Japon intervient alors que le pays s'efforce de se relever du tremblement de terre et du tsunami qui ont ravagé la côte nord-est du Japon et ont provoqué une crise nucléaire à la centrale de Fukushima.

L'empereur Akihito et l'impératrice Michiko ont également participé à la cérémonie.

"Je me souviens de l'histoire et prie ardemment pour que la tragédie de la guerre ne se reproduise jamais", a déclaré l'empereur du Japon devant plus de 6 000 invités.

"Ensemble avec tout notre peuple, j'exprime mes sincères condoléances aux victimes de la guerre et prie pour la paix dans le monde, ainsi que pour la prospérité permanente du pays", a-t-il dit.

Après la cérémonie, ni le Premier ministre japonais ni aucun membre de son cabinet ne s'est rendu au sanctuaire de Yasukuni, considéré comme un symbole du passé militaire du Japon.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine alloue annuellement 2 milliards de yuans pour protéger l'écosystème de la steppe au Tibet
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale