Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 17.08.2011 13h06
Oslo, Zurich et Genève sont les villes les plus chères au monde

Les villes les plus chères au monde sont Oslo, Zurich et Genève. Ces villes sont suivies de Copenhague, Stockholm et Tokyo,selon la dernière édition de l'étude UBS "Prix et salaires - Pouvoir d'achat à travers le monde" publiée mardi.

Sydney est au 7e rang, suivie de Helsinki, Toronto, Singapour, Vienne et Paris. Londres occupe la 15e place, Munich la 16e, alors que Bruxelles précède Rome en 21e position. Rome est suivie de Lyon, Auckland et Barcelone. Berlin se situe au 33e rang devant Milan.

A l'opposé, les prix du panier sélectionné, qui contient 122 biens et services dans 74 villes à travers le monde, sont particulièrement bas à Bombay, Manille et Delhi.

Les villes américaines étudiées présentent actuellement un niveau de prix inférieur aux années précédentes. Les économistes d'UBS justifient en grande partie ce recul par la dépréciation du dollar US face aux autres monnaies. A l'inverse, Caracas, la capitale du Venezuela, continue à souffrir d'une inflation élevée. Conjuguée à sa monnaie indexée sur le dollar américain, cette inflation a entraîné une hausse des prix qui se répercute en conséquence sur la place de Caracas dans le classement. Une nouvelle dévaluation de la monnaie vénézuélienne provoquerait un recul de la position de cette ville.

Les salariés de Zurich, Sydney et Luxembourg profitent du plus fort pouvoir d'achat, d'après leur salaire horaire net. Parmi les marchés émergents étudiés, qui évoluent à un niveau comparable, Doha et Shanghai affichent une croissance rapide du produit intérieur brut, améliorant leur position au classement.

Au classement du niveau des salaires bruts, Zuriche, Genève et Copenhgue sont les trois premiers. Les derniers sont Nairobi, Manille et Bombai.

Selon UBS, le dollar US s'échange proche de ses plus bas niveaux historiques, l'existence même de l'euro est remise sérieusement en question et le franc suisse est plus fort que jamais. UBS Wealth Management Research lance sa nouvelle application pour iPhone, parallèlement à la dernière étude "Prix et Salaires". Cette dernière montre l'effet des trubulences que traversent les devises en comparant les prix et salaires dans 73 villes du monde pour 122 biens et services.

Combien paie-t-on un trois pièces à Paris, à Chicago ou à Nairobi? Combien coûtent les transports en commun à Jakarta, à Londres ou à Montréal? Ou encore combien gagne un chef de service à Zurich, à Buenos Aires ou à Sydney? Voici seulement quelques exemples des comparaisons qu'une application pour iPhone développée par UBS permet de faire sur les prix et les salaires, a expliqué UBS.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Hu Jintao en tournée d'inspection dans la province du Guangdong
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes
L'aide chinoise est accompagnée de respect et d'amitié pour les peuples africains
Les Etats-Unis et l'Europe devront assumer leur responsabilité politique pour la reprise de l'économie mondiale