Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 24.08.2011 13h20
L'Espagne propose d'inscrire un plafond de la dette dans la Constitution

Le Premier ministre espagnol Jose Luis Zapatero a proposé mardi de modifier la Constitution de son pays pour y inclure un plafond de la dette publique et des déficits, dans le cadre des efforts étendus pour enrayer la crise de la dette qui continue de menacer.

Cette proposition, qui a d'après M. Zapatero été acceptée par le Parti populaire (PP), principal parti d'opposition, " renforcerait la confiance de long terme dans l'économie espagnole", a déclaré M. Zapatero au Parlement.

"Nous devrions adopter cette mesure avec le plus grand consensus possible et par le biais d'une initiative parlementaire. J'invite les deux groupes majoritaires au Parlement, ainsi que les autres partis, à cimenter une proposition de loi en vue d'une réforme constitutionnelle, afin de l'adopter immédiatement", a-t- il dit.

La proposition de ce mardi survient dans le cadre d'un ensemble plus large de mesures destinées à équilibrer les finances publiques espagnoles en difficulté.

Le cabinet du pays a approuvé vendredi une réduction de 8% à 4% des taxes sur la vente de nouveaux logements, afin de stimuler le secteur espagnol du bâtiment, durement touché. Cette baisse d' impôt temporaire doit durer jusqu'à la fin de cette année.

Source: xinhua

Commentaire
Bonne idée et une fois le plafond atteint on vote pour le remonter comme aux USA ............
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : révision du projet d'amendements du Code de procédure pénale
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes