Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.08.2011 14h34
L'Allemagne cherche à être plus proactive dans la reconstruction de la Libye (ministre)

L'Allemagne a l'intention d'assumer un rôle plus proactif dans la reconstruction de la Libye afin "d'offrir une stabilité durable au pays", a déclaré mercredi le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle.

"L'Allemagne a une expérience et une expertise particulières dans ce domaine. Nous nous tiendrons aux côtés de la Libye à travers des conseils et de l'aide si elle le désire," a suggéré M. Westerwelle, cité par le quotidien Passauer Neue Presse.

Selon M. Westerwelle, le gouvernement allemand avait fourni mardi au Conseil national de transition libyen (CNT, rébellion) un prêt de 100 millions d'euros comme "assistance humanitaire et civile."

"Nous avons apporté notre contribution à la tourmente (en Libye) en utilisant des moyens politiques", a déclaré M. Westerwelle.

"Les sanctions et l'isolement international ont joué un rôle important. Le régime de Kadhafi a été sévré de fonds pour renflouer ses coffres", a-t-il ajouté.

Certains alliés occidentaux sont mécontents de l'absence d'implication militaire allemande dans les opérations de plusieurs mois en Libye.

L'Allemagne a fait bande à part de ses alliés en s'abstenant lors d'un vote du Conseil de sécurité de l'ONU sur la création d'une zone d'exclusion aérienne sur la Libye il y a cinq mois.

Elle a aussi retiré ses navires de guerre de l'opération mixte de l'OTAN relative à l'embargo sur les armes contre la Libye.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle toutes les parties en Syrie à "la plus grande retenue"
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes