Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 25.08.2011 14h35
Les États-Unis appellent l'ONU à débloquer 1,5 milliards USD d'avoirs libyens

Le Conseil de sécurité de l'ONU s'est réuni à huis-clos mercredi après-midi à la demande des États-Unis, pour discuter d'un possible dégel de 1,5 milliards de dollars d'avoirs libyens.

Les États-Unis ont convoqué une réunion et doivent présenter une résolution qui prévoirait le dégel d'environ 1,5 milliards de dollars USD d'avoirs libyens pour répondre aux besoins humanitaires urgents, a indiqué mercredi à New York un porte- parole de la Mission américaine aux Nations unies.

Toutefois, la proposition de l'ONU de dégeler une partie des avoirs libyens a suscité cette semaine l'opposition de l'Afrique du Sud, membre non-permanent du conseil, dans le cadre d'un comité de l'ONU sur les sanctions en Libye, selon des diplomates. Les propositions du comité de sanctions, qui travaille par consensus, doivent être acceptées par les 15 membres du conseil pour être validées.

L'Afrique du Sud a exprimé des réserves sur le rôle des États- Unis et de l'Europe pour soutenir les efforts des rebelles libyens afin de renverser le régime de Kadhafi, rapportent des diplomates.

Les diplomates au Conseil ont indiqué que l'Afrique du Sud n' était pas le seul pays à avoir exprimé de telles réserves. La Russie et d'autres pays ont également des réserves sur le dégel de fonds en faveur du CNT.

Un diplomate, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, a indiqué que l'Afrique du Sud accepterait de dégeler 500 millions de dollars d'avoirs libyens pour l'aide humanitaire, mais les États-Unis insistent pour un montant d'1,5 milliard de dollars.

Les États-Unis ont présenté un projet de résolution au Conseil, au sein duquel cette mesure pourrait être acceptée par une majorité de neuf voix en l'absence de veto. Si l'Afrique du Sud s'oppose, les États-Unis pourraient demander un vote jeudi ou vendredi, selon les diplomates.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine appelle toutes les parties en Syrie à "la plus grande retenue"
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises
Il faut maintenir le principe de transparence et d'ouverture pour promouvoir les réformes