Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 26.08.2011 13h27
Le taux de suicide a tendance à augmenter dans l'armée belge

Le nombre de suicides est en forte augmentation dans l'armée belge, rapporte jeudi le quotidien bruxellois La Dernière Heure, citant des chiffres communiqués par le service social de la Défense.

Les chiffres communiqués par le service social sont inquiétants : cinq suicides dans l'armée en 2008 pour 37.000 personnes, soit 13,51 par 100.000 (la référence habituelle) ; 12 suicides en 2009 pour 36.500 personnes - soit 32,87 par 100.000 ; et 19 en 2010 pour 36.000 personnes - soit 52,77 par 100.000. C'est-à-dire que le taux de suicides dans l'armée belge est quatre fois plus élevé que la norme belge.

"Absolument rien n'est fait en matière de prévention contre le suicide", a déploré le colonel Lemmens, responsable du service social de la Défense. De manière plus générale, il a aussi affirmé depuis plusieurs mois que les lois sur le bien-être et la sécurité au travail étaient allègrement bafouées dans l'armée.

D'après un responsable du service santé, les militaires belges sont engagés dans de nombreuses opérations militaires à l'étranger sans aucun suivi psychologique, ni pendant le séjour à l'étranger ni après le retour au pays.

Le porte-parole de la Défense, Olivier Severin, a cependant contesté les propos du colonel. "La médecine préventive existe dans l'armée ! Il est vrai que des efforts doivent être fournis, mais on y travaille. Nous essayons notamment de lutter contre le manque de personnel en trouvant des statuts et des salaires convenables pour encourager les médecins à se consacrer entièrement à la Défense", a-t-il expliqué.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Chine : révision du projet d'amendements du Code de procédure pénale
Comment la dégradation de la note du crédit des Etats-Unis va t-elle affecter la Chine ?
Les microblogs sont la voix du peuple
Beijing ne devrait pas être classée au huitième rang des villes chinoises