Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 02.09.2011 16h35
Le PM libanais appelle la France à maintenir sa présence au sein de la FINUL

Jeudi, le Premier ministre libanais Najib Mikati a appelé la France à maintenir sa présence au sein de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL), promettant que son gouvernement s'engagerait à empêcher les attaques contre les casques bleus dans le sud du Liban.

Najib Mikati a déclaré au président français Nicolas Sarkozy dans une lettre "sa détermination et celle du gouvernement d'empêcher d'autres attaques", faisant référence à une attaque lancée en juillet contre un convoi français servant dans le cadre de la FINUL.

"Et pour cette raison, je répète notre réel désir de voir les forces françaises demeurer au sein des forces internationales déployées au Liban", a ajouté M. Mitaki.

M. Sarkozy, dans une lettre adressée au président libanais Michel Sleimane et à M. Mikati en août, a mis en garde que Paris pourrait devoir reconsidérer sa présence au Liban si les membres de son contingent étaient de nouveau attaqués.

Le 26 juillet 2011, une bombe a frappé un convoi français près de la ville côtière de Sidon, blessant cinq soldats français. L'attaque a eu lieu cinq semaines seulement après l'explosion d'une autre bombe visant un véhicule du contingent italien de la FINUL, blessant six de ses membres.

Dans sa lettre adressée à M. Sarkozy, M. Mikati a déclaré avoir personnellement informé le commandement de la FINUL de la détermination de son gouvernement à appliquer dans son intégralité la Résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui a mis fin à la guerre d'été 2006 qui a opposé le Liban à Israël, et à renforcer la coopération entre l'armée libanaise et les forces de maintien de la paix.

Suite à la guerre de 2006, les forces de la FINUL ont été augmentées et ont eu pour mission de maintenir la cessation des hostilités, en plus de surveiller l'application de la Résolution 1701 du Conseil de sécurité de l'ONU.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois inaugure la première Exposition Chine-Eurasie à Urumqi
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient