Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 04.09.2011 10h22
Yémen : l'opposition menace de refuser l'initiative présentée par le CCG

Mohammed Basindwah, président du Conseil national yéménite, organisation établie pour pousser le départ du président Ali Abdallah Saleh, a annoncé que l'opposition pourrait refuser l'initiative présentée par le Conseil de coopération du Golfe (CCG), à moins que le président Saleh ne démissionne en premier lieu, ont rapporté samedi les médias de l'opposition.

"L'initiative du CCG ne serait plus acceptable à moins que le président ne transfère immédiatement le pouvoir, la condition du CCG de garantir l'immunité de Saleh et de sa famille des poursuites devrait être exclue", a indiqué le président du Conseil national, cité par Almasdaronline.

M. Basindwah, qui dirige également le Comité du dialogue national de la Réunion conjointe des partis (JMP, coalition de l'opposition), a écarté la possibilité de renverser le président Saleh par l'utilisation d'une opération militaire. "Nous avons un plan de révolution pacifique afin d'éviter le massacre, le chaos et la guerre civile au Yémen", a déclaré M. Basindwah, lors d'une région du Conseil national, composé de 143 membres, tenue samedi soir à Sanna.

M. Basindwah a fait ces remarques seulement quelques heures avant les manifestations qui devraient avoir lieu dimanche à travers le pays et visent à forcer le président Saleh et les membres de sa famille, restant à la tête des forces militaires et sécuritaires, à démissionner.

Le Yémen est plongé dans une crise politique depuis janvier suite à des manifestations demandant la fin du régime de 33 ans du président Saleh.

Le président Saleh, en convalescence en Arabie Saoudite, après avoir été blessé dans une attaque sur le palais présidentiel à Sanaa le 3 juin, s'est déclaré prêt à signer l'accord présenté par le CCG pour préparer l'organisation d'une nouvelle élection présidentielle.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Un vice-Premier ministre chinois inaugure la première Exposition Chine-Eurasie à Urumqi
La Corne de l'Afrique, un test pour notre conscience
Les Etats-Unis peuvent-ils réduire un peu leurs dépenses militaires et leur dette, quand ils parlent de la « menace militaire chinoise » ?
L'occident n'a pas renoncé à son intention de déterminer l'orientation du développement du Moyen-Orient