Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 21.09.2011 17h20
Le président vénézuélien s'engage à soutenir pleinement un Etat palestinien

Le président vénézuélien Hugo Chavez a envoyé mardi une lettre au chef des Nations Unies, dans laquelle il dit soutenir pleinement la requête controversée palestinienne d'adhésion à l'ONU.

Dans sa lettre adressée au secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, M. Chavez indique que le gouvernement vénézuélien recommande que l'Etat palestinien soit reconnu comme un Etat avec des droits absolus au sein de la principale instance mondiale.

Il a déclaré que l'Etat palestinien avait le droit "de devenir un pays libre, souverain et indépendant".

Le Venezuela affiche son soutien au moment où des dirigeants de gouvernements du monde entier se préparent à voter plus tard cette semaine sur la question controversée de la souveraineté palestinienne.

Pour que leur requête d'adhésion soit acceptée, les Palestiniens doivent remporter neuf voix sur les quinze membres du Conseil de sécurité de l'ONU.

La démarche palestinienne a provoqué le mécontentement d'Israël et de son allié principal les Etats-Unis, qui est l'un des cinq membres permanents du Conseil et dispose par conséquent d'un droit de veto. Les Etats-Unis ont déclaré qu'ils bloqueraient toute requête palestinienne.

Il a déclaré que le gouvernement vénézuélien était en faveur d'une reconnaissance d'un Etat palestinien ayant pour frontières celles établies avant l'occupation illégale de territoires supplémentaires par Israël en 1967, et ayant Jérusalem-Est pour capitale.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine demande aux Etats-Unis de supprimer les droits spéciaux sur les pneus chinois
Pourquoi la Chine est-elle toujours attaquée lors des élections présidentielles aux Etats-Unis ?
Les prix à Beijing sont-il plus élevés qu'à New York ?
Il faut réduire le fossé des richesses