Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 29.09.2011 08h42
Le président bolivien suspend un projet d'autoroute après une vague de protestation

Le président bolivien Evo Morales a suspendu mardi la construction d'une autoroute qui passera par un territoire autochtone éloigné dans le nord du pays, en réponse au tollé public sur l'intervention violente de la police contre des manifestants opposés au projet.

La ministre de l'Intérieur Sacha Llorenti et le vice-ministre de l'Intérieur Marcos Farfan ont annoncé mardi leur démission du fait du vif tollé sur l'intervention policière du week-end dernier. Un jour avant, la ministre de la Défense Maria Cecilia Chacon, a déjà démissionné de son poste pour sa décision d'avoir ordonné à plus de 300 policiers de disperser avec force les manifestants du Parc national Isiboro et du territoire autochtone.

Le président Morales, en annonçant la suspension du projet, a ajouté qu'il reviendrait aux électeurs de la région de décider de l'avenir du projet.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
La Chine et la RPDC mettent l'accent sur la promotion des relations bilatérales
Chine : pourquoi le dalaï lama s'inquiète-t-il de sa réincarnation
La Chine doit diversifier ses investissements
Une génération instable a-t-elle surgi en Europe ?