Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 11.10.2011 13h13
Belgique/Dexia : l'argent des clients et des épargnants en sécurité "à 200%" (Leterme)

Le Premier ministre belge Yves Leterme et son ministre des Finances Didier Reynders ont affirmé lundi que les clients et les épargnants de Dexia Banque Belgique "peuvent être sûrs à 200% que leur argent est en sécurité ", après la nationalisation à 100% de cette institution financière qui a un caractère systémique dans le système financier et le tissu économique belges.

Aux termes d'un accord conclu lundi dans la petite matinée, l'Etat belge rachète pour une somme de quatre milliards d'euros l'ensemble de Dexia Banque Belgique qui se trouve en difficulté dans le contexte de la crise de la dette souveraine dans la zone euro.

Lors d'une conférence de presse, M. Leterme a estimé que l'intervention de l'Etat belge, en collaboration avec la France et le Luxembourg dans le démantèlement de Dexia, permettrant de " libérer Dexia Banque Belgique de toute charge et de tout risque". "Avec cette solution, le personnel de Dexia est aussi sauvé", a-t- il ajouté.

Si dans les 18 mois, Dexia Banque Belgique est vendue, "100% de la valeur reviendra aux actionnaires, après une retenue sur transaction pour l'Etat", a dit M. Reynders de son côté.

Il a qualifié le prix du rachat de Dexia Banque Belgique par l'Etat belge de "raisonnable", parce que la Belgique voulait trois milliards et que la France huit.

Dans un premier temps, l'Etat belge possèdera 100% du capital de Dexia Banque Belgique. Dans un deuxième temps, les Régions pourraient en monter dans le capital.

Les besoins de liquidité de Dexia, issu de la fusion du Crédit communal de Belgique et du Crédit local de France en 1996, seront garantis par la Belgique, la France et le Luxembourg à hauteur de 90 milliards d'euros.

Du côté de l'Etat belge, l'accord reste dans les lignes de son objectif de ne pas débourser plus de 1% du produit intérieur brut (3,6 milliards) pour le rachat de Dexia Banque Belgique. Même si le montant des garanties consenties par la Belgique représente 15% de son produit intérieur brut, il ne vaut que 2% de celui de la France.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wu Bangguo appelle au renforcement des relations sino-canadiennes
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine
La Chine « dispute l'Europe » ne tient pas debout et est injustifiable
La farce législative américaine