Notre site/Nouvelles bilingues/Dernières nouvelles/Archives/

 
Français>>InternationalMise à jour 12.10.2011 15h36
11 rebelles présumés des FARC tués par l'armée colombienne

Au moins 11 rebelles présumés des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont été tués et 30 autres blessés par l'armée colombienne, au cours d'une opération de l'armée et de la police contre un camp rebelle près de la frontière avec le Venezuela, ont déclaré mardi les autorités.

L'attaque est survenue au moment où l'armée de l'air colombienne a bombardé lundi le camp "Antonio Santos" des FARC, situé dans la zone rurale de Sardinata de la province de Santander, a révélé un porte-parole de l'armée lors d'un point de presse.

Environ 80 rebelles se trouvaient dans le camp au moment de l'attaque, a estimé une source militaire, ajoutant que le bilan pourrait atteindre les 14 morts un fois que les forces policières impliquées auraient vérifier les lieux de l'attaque.

Les forces de sécurité ont confisqué huit mitrailleuses, deux fusils, plusieurs mortiers et explosifs, ont indiqué des policiers, ajoutant que l'opération faisait partie des efforts ayant l'objectif d'attaquer les dirigeants des FARC.

Les attaques contre le camp des FARC sont survenues suite aux affrontements entre les rebelles et l'armée plutôt dans la journée, au cours desquels, selon les médias, sept soldats ont été tués dans la province de Cauca, dans le sud du pays.

Les FARC, le plus important groupe de rébellion, sont en guerre avec le gouvernement depuis sa création en 1964.

Source: xinhua

Commentaire
Nom d'utilisateur Anonyme  
  
  
  
Le Quotidien du Peuple en ligne recrute un(e) traducteur(trice) avec français langue maternelle
Wu Bangguo appelle au renforcement des relations sino-canadiennes
Les centres de la culture chinoise implantés à l'étranger permettent au monde entier de connaître la Chine
La Chine « dispute l'Europe » ne tient pas debout et est injustifiable
La farce législative américaine